PARTENAIRES NATIONAUX

Au plan national, l’établissement a de très bonnes rela­tions avec les services centraux et déconcentrés des ministères en charge du développement rural et de l’environnement, les offices de développement rural ainsi que les institutions nationales de recherche (Institut d’Eco­nomie Rurale el Laboratoire centrale vétérinaire) et des ONG actives dans le développement rural. Depuis septembre 2012? l’Institut a noué un partenariat avec la composante 2 du Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP2) dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs du dé­veloppement rural impliqués dans l’irrigation de proximité. Ce programme, financé par la coopération allemande à travers la GIZ, a pour objectif d’appuyer la Direction Natio­nale du Génie Rural pour la mise en œuvre du Programme National d’irrigation de Proximité (PNIP) et d’un plan d’ac­tions prioritaires afin d’améliorer à court terme, la perfor­mance des acteurs engagés dans l’irrigation de proximité. Pour la mise en œuvre de ce plan prioritaire dans la région de Koulikoro, la COMPOSSANTE 2 a noué un partenariat avec le IPR/IFRA Katibougou, afin d’en faire une structure de référence dans la formation des acteurs intermédiaires sur des thématiques en lien avec l’irrigation de proximité.. En plus de ce programme, l’IPR/IFRA est engagé dans la mise en œuvre d’un nouveau projet allemand dénommé « Centre d’innovations Vertes ». Ce projet vise le renforce­ment des activités de recherche, la diversification de l’offre de formation et le renforcement du partenariat aussi bien au plan national que sous-régional, régional et internatio­nal. Ce projet a démarré en novembre 2014. Par ailleurs, l’Institut bénéficie actuellement de divers ap­puis techniques et financiers:

  • du Canada à travers le projet FASAM (Formation Agricole
    pour la Sécurité Alimentaire au Mali);
  • de la banque mondiale à travers le projet d’appui au développement de l’enseignement supérieur (PADES);
  • de la coopération néerlandaise à travers le projet NICHE.
  • de l’Union Africaine à travers le Projet Agriculture Écologique et Biologique (AEB-Mali). L’IPR/IFRA de Katibougou est impliqué dans la mise en œuvre de ce projet à travers le volet communication et informations avec d’autres structures nationales dont l’Association des Organisations Professionnelles Paysannes (AOPP), chargée de la coordination des activités, l’Institut d’Economie Rurale/Centre Régional de Recherche Agronomique (IER/CRRA) de Sikasso (chargé du volet formation et recherche) et le Réseau Malien pour la Transformation du Coton Biologique (REMATRAC-Bio) en charge de l’aspect transformation et chaine de valeur.

Ces projets visent la diversition de l’offre de formation, l’amélioration des contenus des programmes de formation et leur mise en œuvre, la restructuration de la recherche, le renforcement des capacités du corps enseignant et l’amélioration de la gouvernance de l’Institut.