Formation sur l’entrepreneuriat jeune : Une trentaine de jeunes de Sikasso, Mopti, Koulikoro, Bamako à l’école de l’AOPP

La formation est organisée par l’Association des Organisations Professionnelles Paysannes (AOPP) dans le cadre d’un programme dénommé « Programme d’Appui aux Organisations Paysannes pour le développement des Marchés Durables », financé par la Coopération Suisse à travers l’ong HELVETAS-Suisse Inter-Coopération.

 

 

 

 

La dite formation a commencé du mercredi 27 au vendredi 29 novembre 2019.
« Cette formation rentre dans le cadre de ce programme, dont le Plan d’Action au niveau de l’AOPP nous exige le renforcement des capacités des ruraux dans beaucoup de domaines surtout pour les jeunes. Comme vous le savez, tous les partenaires au développement sont aujourd’hui unanimes que l’avenir d’un pays dépend de sa jeunesse. Avec surtout la pléthore de jeunes sans emploi, la coopération Suisse à travers ce programme a jugé utile de financer ce type de formation des jeunes sur l’entrepreneuriat pour qu’ils puissent s’épanouir en leur donnant des compétences, des notions de compréhension et des conseils sur l’entreprenariat dans le but de lutter contre le chômage », a tenu à préciser Issa Coulibaly, Chargé de Programmes à l’AOPP.

Cette formation est assurée par deux enseignants-Chercheurs du Département d’Enseignement et de Recherche des Sciences Economiques et Sociales (DER-SES) de l’Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche (IPR/IFRA) de Katibougou. Il s’agit de Dr Kouloumégué Dembele et Dr Boubacar Diarra.

Les 2 formateurs Boubcar Diarra en bazin jaune et Kouloumegue Dembele au présidium à l’ouverture de la formation sur l’entrepreneuriat jeune

Durant les 3 jours, ces deux spécialistes de l’entrepreneuriat dispenseront plusieurs modules aux participants sur l’entrepreneuriat à travers 3 sessions de formation dont une session par jour de formation.
La journée du mercredi 27 novembre 2019 a été consacrée aux notions générales, c’est-à-dire les concepts de l’entrepreneuriat, sa définition, les qualités d’un bon entrepreneur, les critères essentiels pour être un bon entrepreneur, comment constituer une entreprise rurale etc…
La 2ème journée de la formation a été consacrée sur le plan d’affaires ou business plan. C’est-à-dire comment monter un plan d’affaires avec une activité rurale comme le maraichage, l’agriculture, l’aviculture, l’élevage etc… dans le but de se faire de l’argent. A travers cette session, les participants ont appris l’importance du plan d’affaires, les stratégies à mettre en œuvre pour mettre en place un bon plan d’affaire avec des notions avancées par exemple sur le contenu du résumé exécutif, sur l’étude du marché, l’étude financière etc…. Le but final de ce module était d’aider ces jeunes à élaborer de manière technique, leurs idées d’affaires et la faisabilité financière de leurs activités.

Pour la 3ème et dernière session prévue pour ce vendredi 29 novembre 2019, elle a été marquée par la gestion d’une entreprise agricole. Les éléments qui seront développés dans ce module portent essentiellement sur l’élaboration d’un compte d’exploitation, le bilan de l’entreprise, l’élaboration d’un compte de trésorerie et de résultat, la définition et détermination des différents éléments de coûts (couts fixes et couts variables), les éléments de la comptabilité simplifiée, le modèle de bon de caisse et de journal, du plan de trésorerie, du compte d’exploitation et leur exécution etc…
Une formation très bien apprécié par les participants.
Hawa Dembélé, une participante à la formation au compte de la région de Sikasso s’est réjouie en ces termes. « Je suis vraiment contente d’avoir été sélectionnée par l’AOPP pour participer à cette formation sur l’entrepreneuriat. J’ai appris beaucoup de notions sur la gestion d’une entreprise que j’ignorais complètement avant cette formation entant que promotrice d’une entreprise d’élevage dans le cercle de Sikasso. Surtout l’importance du contrôle interne dans la gestion de l’entreprise. Je remercie beaucoup l’AOPP et son partenaire pour cette belle initiative et je les exhorte à continuer dans ce sens pour la promotion des jeunes au Mali. Je remercie également nos 2 formateurs qui sont à la hauteur de nos attentes pour cette formation ».
Il est important de souligner que la cérémonie d’ouverture de cet important atelier de formation a eu lieu en présence du Président de l’AOPP, Mr Tiassé Coulibaly, qui a beaucoup remercié les participants pour avoir répondu massivement à l’invitation à l’AOPP dans le cadre de cette formation. Il les a invités à bien suivre la formation pour qu’ils puissent faire de belles restitutions auprès de leurs structures respectives et servir de relais de formation sur l’entreprenariat une fois de retour chez eux après la formation.

Tiasse Coulibaly, Président de l’AOPP et Issa Coulibaly, Chargé des Programmes à l’ouverture de la formation sur l’entrepreneuriat jeune

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

M.Dolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *