Formation pédagogique : Vers de nouveaux cycles Ingénieurs avec grade de Master à l’IPR/IFRA de Katibougou

La Direction Générale de l’Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche Appliquée (IPR/IFRA) de Katibougou a tenu le mardi 14 avril 2020 à l’amphithéâtre de l’institut à Katibougou, la 10ème session de son Conseil de Perfectionnement (CP). Le conseil de perfectionnement est une instance obligatoirement consultée sur les innovations pédagogiques, les nouvelles spécialités et les nouveaux programmes en vue de leur adaptation continue aux exigences et aux besoins du marché de l’emploi. Le but de ce 10ème Conseil de Perfectionnement était d’adapter le cycle Ingénieur de l’institut aux exigences du système LMD (Licence Master Doctorat).

Vue du Présidium à l’ouverture du 10ème CP

La cérémonie d’ouverture qui était présidée par le Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou, Dr Lassine SOUMANO, a souhaité la bienvenue aux participants. Il a situé le contexte de l’atelier, les objectifs et les résultats attendus. Il a remercié tous les participants pour avoir accepté de faire le déplacement en cette période de pandémie de COVID 19. Dr Dr Lassine SOUMANO  avait à ses côtés pour la circonstance,  le Directeur des Etudes, Dr Moussa TANGARA et celui de la Recherche, Bocar AHAMADOU. Allant dans le même sens que son Directeur Général, Moussa TANGARA n’a pas manqué de mentionner lui aussi l’importance de l’accompagnement des partenaires de l’institut dans sa dynamique de réforme. Après la cérémonie d’ouverture, les participants, composés en majorité des structures publiques et privés partenaires de l’IPR/IFRA de Katibougou ont été invités à regagner les salles de travaux pour discuter sur un document basé proposé par la Direction Générale de l’IPR/IFRA de Katibougou sur la réforme du cycle ingénieur de l’institut pour l’adapter aux exigences du système LMD. Il s’agissait à travers ces discussions de déterminer la pertinence des offres de formation du cycle Ingénieur, de porter un regard critique sur les types d’enseignements, les méthodes et outils pédagogiques utilisés  et les suggestions des améliorations possibles sur les offres de formation. Ils étaient repartis en 3 groupes. Il s’agit de la Commission Cycle Ingénieur d’Agriculture (IA) avec grade de Master, la Commission Cycle Ingénieur des Eaux et Forêts (IEF) avec grade de Master et la Commission Cycle Ingénieur Zootechnicien (IZ, élevage) avec niveau Master.

Conformément à l’objectif de l’atelier, chaque commission a procédé à des discussions approfondies sur le document de base pour le consolider. 

Les résultats de ces travaux de groupes ont été restitués en plénière par les délégués des différents groupes.

Les différentes observations et amendements apportés par les participants ont été apportés dans le document final sous forme de rapport général. Cette séance de restitution était présidée par Monsieur Dramane SEREME, Président de la Commission des travaux, non moins Président de l’Amicale des Anciens Elèves et Etudiants de l’IPR (AEE-IPR). Il était assisté par Moro DIAKITE de la Compagnie Malienne des Textiles (CMDT) comme rapporteur général. 

L’atelier a été marqué par d’importantes recommandations. Parmi ces recommandations, nous pouvons citer:

L’ouverture du Cycle Ingénieur avec grade de Master à partir d’octobre 2020 ;

-Le respect de la notation 10/20 comme moyenne de passage au lieu de 12/20 et comme note éliminatoire 7/20 au lieu de 8/20 conformément au système LMD (Normes RESAO).

A la fin de la rencontre, Dr  Katibougou a tenu à remercier l’ensemble des participants et plus particulièrement les partenaires pour la qualité de leur participation à ce 10ème Conseil de Perfectionnement de l’institut. Il a donné l’assurance que toutes les observations faites par les participants sur le document seront prises en compte par la Direction Générale de l’institut.

A titre de rappel, le Conseil de Perfectionnement  (CP) se réunit en session ordinaire tous les trois (3) ans et en cas de besoin en session extraordinaire.  Il a pour vocation de rassembler des acteurs et des observateurs de premier plan de la vie professionnelle, afin d’envisager à moyen et long terme, en fonction des évolutions tant techniques que  structurelles de la profession, les orientations nécessaires aux formations du cycle des ingénieurs. Il s’agit des représentants des entreprises, des structures membres du Conseil d’Administration, mais aussi des professionnels qui accueillent les étudiants (e) s en stage de fin de cycle et / ou qui sont susceptibles de les embaucher.

Source : Cellule de Communication de l’IPR/IFRA de Katibougou.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *