Cérémonie de sortie de la promo Z.A.F Bakary Togola de l’IPR/IFRA

L’amphithéâtre de l’Institut Polytechnique Rural Rural de Formation et de Recherche Appliquée (IPR/IFRA) de Katibougou a vibré au rythme d’une atmosphère particulière le samedi 16 2019. Il s’agissait de la cérémonie de sortie de la promotion des Ingénieurs Zootechniciens, Agronomes et Forestiers (Z.A.F), 2015-2018 de l’IPR/IFRA de Katibougou, baptisée au nom de l’actuel Président de l’APCAM, Bakary Togola. Ce dernier, en s’adressant aux étudiants de cet institut, les a invité au respect des ainés surtout les parents, gage selon lui, de toute réussite dans la vie.
Ladite cérémonie a eu lieu en présence aux côtés du parrain, Bakary Togola, le Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou, Pr Mahamoudou FAMANTA, du Président de la promotion Bakary TOGOLA, Issa Diarra, du Secrétaire Général du Comité AEEM de Katibougou et d’autres responsables des services en charge de l’Agriculture au Mali ainsi que des proches et amis du parrain, Bakary Togola.
Conformément au programme, après les mots de bénédictions de l’imam de Katibougou, la cérémonie a été marquée par des prestations artistiques de l’enfant de Ganadougou, Mamou Sidibé qui a donné un éclat particulier à la cérémonie avec sa troupe musicale, des poèmes sur la bravoure du parrain, des remises d’attestations à quelques membres de la promotion par les officiels présents, des carnets d’adresse des membres de la promotion aux officiels présents ainsi qu’une remise de cadeau spécial « un Ciwara », offert par les membres de la promotion à leur parrain pour son combat pour le développement du pays à travers l’agriculture.
Dans son discours, le Président de la Promotion Z.A.F Bakary TOGOLA, Issa Diarra, a laissé entendre que le choix sur la personne de Bakary TOGOLA comme parrain de leur promotion a été réfléchi et n’est pas fortuit. « Notre promotion dite promotion« Bakary TOGOLA », du nom de cet infatigable Président de l’APCAM, du nom de ce Cultivateur modèle, du nom de ce fils du Mali, du nom de cet illustre homme, qui aujourd’hui a gravi les différents paliers de l’agriculture familiale traditionnelle pour bâtir toute sa puissance autour d’une Agriculture qui se veut exemplaire, moderne et rentable et durable», a laissé souligné Issa Diarra dans son discours. Selon lui, la promotion est composée de 108 étudiants de plusieurs nationalités dont la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Sénégal, le Niger, le Benin, le Burkina Faso et le Mali. Elle a mené plusieurs activités de 2015 (date de la mise en place de l’amical de la promotion). Parmi ces activités menées par les membres de la promotion, Issa Diarra citera entre autres : l’organisation de 2 voyages d’études pédagogiques dont un à Sikasso et l’autre à Ségou, la production d’un hectare de niébé, de 200 plants de moringa, l’organisation d’une journée de salubrité ainsi que des activités socioculturelles sportives et pédagogiques. Il a remercié au nom de l’ensemble des membres de la promotion, Bakary Togola pour avoir accepté le parrainage de leur promotion, le Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou pour sa constante disponibilité et son accompagnement quotidien, les enseignants pour l’encadrement et ainsi que les parents et proches pour les soutiens durant leur cycle de formation. L’occasion était également bonne pour Issa Diarra d’attirer l’attention des officiels présents sur un fait dont sont victimes selon lui, les ingénieurs sortants de l’IPR/IFRA. C’est le fait que la Fonction Publique traite le diplôme d’ingénieur de cet institut comme Bac+4 et non 5.
Dans ses mots de bienvenue, le Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou a remercié à son tour Bakary Togola pour le parrainage de cette promotion de son institut ainsi que les autres officiels pour leur présence. Comme il a dans ses habitudes pour des événements pareils, Pr Mahamoudou FAMANTA a brièvement présenté son institut à travers son historique de création, très ancien, sa mission, son fonctionnement et ses offres de formation avec 6 niveaux de formation dont le cycle Technicien supérieur, la Licence, la Maitrise, l’Ingéniorat, le Master (une vingtaine dont 4 fonctionnent actuellement) et le Doctorat.
Il a invité les membres de la promotion à être de bons repères comme leur parrain, Bakary Togola et à développer l’esprit d’entrepreneur au lieu de trop compter sur la fonction publique qui ne peut pas selon lui recruter tout le monde. « Sortir avec le nom de Bakary Togola est une lourde responsabilité. C’est être autant que lui, sinon lui dépasser dans tout ce qu’il est en train de faire et c’est ce qu’on vous souhaite. Nous estimons et souhaitons que vous soyez des références dans les profils que vous allez occuper. Soyez des porteurs du drapeau de l’IPR/IFRA de Katibougou. Des premiers Ministres, des Ministres, des Directeurs Généraux et nationaux, des grands chefs d’entreprise etc.…, ont occupé les mêmes tables bancs que vous occupez actuellement à l’IPR/IFRA de Katibougou. Vous êtes les sortants d’une institution prestigieuse, a indiqué le Directeur Général de l’IPR/IFRA de Katibougou en s’adressant au public présent dont les étudiants.
Quant au parrain Bakary Togola, c’est en véritable de détenteurs à la fois de savoirs traditionnels et modernes mais aussi d’éducateur qu’il s’est adressé au public présent composé en majorité des jeunes étudiants.
En racontant son parcours, Bakary Togola a beaucoup ému la salle. Car à travers cette histoire, on remarque qu’il a connu des moments très difficiles qu’il a su surmonter avec toutes les peines pour connaitre son succès d’aujourd’hui. Malgré des succès qu’il ne cessait d’enregistrer, il fut contraint pour des raisons d’ordre social à quitter les tables bancs à la 5ème année. Au lieu de s’apitoyer sur son sort, l’enfant de Niamala, a préféré affronter les dures réalités de la vie en se donnant avec toutes ses forces à l’agriculture depuis son enfance. Grace à son courage, sa vision et son amour pour le travail, il a pu relever les défis en devenant une référence incontestable à la fois sur le plan national et international dans le domaine de l’agriculture avec des milliers d’hectares de coton, maïs, de riz, des fermes agricoles, d’élevages, des centres de formation etc.. à travers le pays.
Selon lui, sa réussite repose sur 3 éléments fondamentaux. A savoir l’amour du travail, la culture de la vision et le respect des ainés dont les parents. Pour Bakary Togola, pour réussir dans la vie, il faut d’abord aimer ce qu’on fait et avoir une vision pour le faire. Il a invité les étudiants à respecter leurs ainés plus particulièrement leurs parents et leurs enseignants. Il dira qu’il doit aujourd’hui sa réussite grâce aux bénédictions de ses parents dont sa mère qui est toujours en vie. « Malgré mon âge et mes richesses d’aujourd’hui, je ne me tiens jamais débout pour saluer ma mère car elle est tout pour moi. Si j’avais un deuxième Dieu dans ma vie, c’est sans nul doute elle », a laissé entendre le Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agricultures. Pour lui, ce n’est pas en faisant du bruit sur les réseaux sociaux qu’on arrivera à faire sortir le pays dans sa situation actuelle mais plutôt en travaillant durement les mains dans les mains.
Bakary Togola a promis qu’il fera tout pour embaucher ou faire embauche si Dieu le veut, l’ensemble des 108 membres de la promotion.
Source: Cellule de Communication

Arrow
Arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *